ACTUALITES

Violences conjugales : pourquoi certaines femmes refusent le bracelet antirapprochement

Une femme de 37 ans a été tuée lundi 16 mai à Béziers, vraisemblablement par son ex-conjoint. En février, elle avait refusé le bracelet antirapprochement proposé par la justice. Ailleurs en France, magistrats et associations de victimes sont confrontés à des refus du même type, révélateurs d’un phénomène d’emprise et de culpabilité. … … Lire la suite