LMR

« Pourquoi tant de haine contre le vin français ? » (Boulevard Voltaire)

Vigneron et ancien porte-parole du projet rural et agricole de François Fillon, Yves d’Amécourt, par ailleurs contributeur de ce site, est plus qu’à son aise, dès lors qu’il s’agit d’évoquer le vin et la culture y afférente. D’où cette tribune poignante, publiée dans Le Figaro de ce 17 mai et intitulée : « Huit mille hectares de vignes arrachées, c’est la France qu’on déracine. » Le spectacle qu’il décrit fait froid dans le dos tout en serrant le cœur ; soit ces dizaines de milliers de ceps livrés aux flammes par les vignerons, faute de pouvoir en écouler le fruit. Et notre homme de nous … … Lire la suite

LMR

L’audiovisuel public français est-il pluraliste ?

Le 13 février 2024, le Conseil d’État enjoignait à l’Arcom de « procéder au réexamen » de la demande de l’association Reporters sans frontières qui reproche à CNews de ne pas se conformer à ses obligations en matière de pluralisme et d’indépendance de l’information. Bien que cette décision soit dangereuse pour la démocratie, la liberté d’expression et le pluralisme dans les médias, il nous a semblé que, s’il y a un acteur médiatique auquel incombe l’obligation de pluralisme en premier lieu, c’est l’audiovisuel public, qui est financé par l’impôt de tous les Français. La tâche que s’est assigné le nouveau rapport de … … Lire la suite

LMR

Pour évaluer les intentions d’arrachage de vignes, une enquête est lancée (Viti)

Le Gouvernement annonce le lancement d’une enquête destinée à préciser les intentions d’arrachage de vignes par les viticulteurs français. Dans cette enquête, le ministère de l’Agriculture demande, sous réserve de la validation de ce dispositif au niveau européen : quelle surface vous seriez prêt à engager si une aide à l’arrachage temporaire de la surface en vignes pouvait vous être proposée à hauteur de 2.500 €/ha arrachés, en échange de la non-replantation en vigne de la surface équivalente pendant 4 ans ; l’autorisation de replantation des surfaces équivalentes ne pourrait être octroyée qu’après une période de 4 ans, mais sans obligation de replanter ni sanction. … … Lire la suite

LMR

Des vestiges méconnus de la Seconde Guerre mondiale : les tranchées-abris du programme de défense passive.

En France, de nombreuses traces témoignent, encore aujourd’hui, du programme national de défense passive mis en place dès le début des années 1930. Son rôle était d’assurer la protection des civils contre les attaques aériennes en temps de guerre grâce à un certain nombre de mesures préventives, notamment la construction ou le renforcement de réseaux souterrains (caves, abris ou tranchées). Les vestiges de cette organisation défensive, qui ont parfois peu marqué la mémoire collective, se signalent aujourd’hui discrètement dans le paysage urbain ou rural, lorsqu’ils n’ont pas complètement disparu. Quelques exemples archéologiques récents et choisis permettent de redécouvrir ces témoignages … … Lire la suite

LMR

« Huit mille hectares de vignes arrachées, c’est la France qu’on déracine » [Le Figaro]

Le matin du 18 avril 2024, dans l’Entre-deux-Mers, là où est né il y a 2000 ans le vignoble bordelais, la fumée des ceps de vigne se mêle à celle des bougies feux allumées contre le gel. Les viticulteurs brûlent les ceps qu’ils ont dû arracher faute de pouvoir écouler leurs vins, tandis qu’ils protègent les vignes subsistantes d’un gel tardif. Voilà deux des combats de ce printemps dans le vignoble bordelais. Alors que les autorités françaises se félicitent d’avoir divisé par deux et demi la consommation d’alcool pur par Français depuis 1960, la consommation de tabac, qui a culminé … … Lire la suite

LMR

Edito (Valeurs Actuelles) : La vérité judiciaire n’est pas la vérité des hommes.

Par Yves d’Amécourt, viticulteur, ancien maire de Sauveterre-de-Guyenne (Gironde), porte-parole du projet agricole et rural de François Fillon (2016-2017). Membre de Nouvelle-Energie. Le 24 avril 2024, 7 ans plus tard, nous étions un grand nombre à espérer que la Cour de Cassation rendrait justice, enfin, à François et Penelope Fillon. Nous espérions qu’elle reviendrait sur ce processus qui avait abouti à l’élimination de notre candidat au 1er tour de l’élection présidentielle de 2017 d’une poignée de voix (7 par bureau de vote). Nous rêvions qu’elle nous éclaire sur le cauchemar qui avait commencé le 24 janvier 2017, avec l’article du … … Lire la suite

LMR

Mort de Gérard César : plus de 40 ans de vie politique en images

Maire de Rauzan en Gironde pendant près de cinquante ans, député et sénateur, Gérard César s’est éteint dans la nuit du 7 au 8 mai 2024, à l’âge de 89 ans. Le journal Sud-Ouest ouvre les archives sur quatre décennies de carrière politique. Voir la suiteL’article Mort de Gérard César : plus de 40 ans de vie politique en images est apparu en premier sur Au fil de l’eau. … … Lire la suite

LMR

Grand entretien : Yves d’Amécourt « Pour les l’écologisme, l’homme est nuisible »

« Issu d’une famille d’éleveurs et de sylviculteurs de la Sarthe, vigneron bordelais de l’Entre-deux Mers, il a été porte-parole de François Fillon sur les questions agricoles et rurales lors de la présidentielle 2017, puis porte-parole du Mouvement de la Ruralité et a rejoint depuis 2021 le mouvement de David Lisnard , Nouvelle-Energie. Localement, il a été maire de la commune de Sauveterre-de-Guyenne pendant 12 ans, président de la Communauté des Communes, Conseiller Général et conseiller régional. En pleine crise des paysans, cet ingénieur de l’Ecole des Mines d’Alès s’exprime sur la ruralité d’une voix claire et sans concession. » Propos … … Lire la suite

LMR

A propos de GPA … Retour vers le futur.

L’intérêt [et le danger] d’un blog, c’est sa mémoire. De temps à autre, je vais fouiller sur ce blog que j’ai créé il y a plus de 20 ans pour retrouvé les billets postés à une autre époque, dans un autre contexte … Le monde évolue, la société aussi. La pensée suit ces évolutions. Pendant 7 années, j’ai représenté le Conseil Général de la gironde au « Conseil de Famille » (2004-2011) et durant une année (2007-2008), j’ai représenté les Départements de France au CNAOP (Conseil National d’Accès aux Origines Personnelles). Au moment de la « Manif pour Tous », fort de cette … … Lire la suite

LMR

Ces ceps que l’on brûle, c’est un peu de notre civilisation qui part en fumée.

Ce matin du 18 avril 2024, dans l’Entre-deux-Mers, là où est né il y a 2000 ans le vignoble bordelais, la fumée des ceps de vigne se mêle à celle des bougies feux allumées contre le gel. Les viticulteurs brûlent les ceps qu’ils ont dû arracher faute de pouvoir écouler leurs vins, tandis qu’ils protègent les vignes subsistantes d’un gel tardif. Voilà deux des combats de ce printemps dans le vignoble bordelais. Alors que les autorités françaises se félicitent d’avoir divisé par deux et demi la consommation d’alcool pur par Français depuis 1960, les effets pervers de ce résultat sont … … Lire la suite